23/04/2017

2017... Nous revoici à la Hague (Cotentin - Normandie)

Petite escapade d'une semaine !

Superbe coucher de soleil pour notre arrivée... On devine, au loin, l'île d'Aurigny (Alderney)

 

2.04.2017LumixMerquetot.jpg_25.jpg

 

2.04.2017LumixMerquetot.jpg_12.jpg

 

2.04.2017LumixMerquetot.jpg_14.jpg

 

 

Le lendemain, petite balade du gîte à la baie d'Ecalgrain...

Un peu de couleurs...

 

 

23.04.2017LumixMerquetot.jpg_14.jpg

 

L'arbre façonné par le vent est toujours là, majestueux !!

 

 

L'anémomorphose

 

Le terme « anémomorphose » est bâti à partir du grec ancien anémos (άνεμος), qui signifie « vent », et morphos (μορφος), « forme ». L'anémomorphose est donc la modification de la forme des plantes et des paysages végétaux sous l'effet des vents dominants.

 

 

 

23.04.2017LumixMerquetot.jpg_34.jpg

 

23.04.2017LumixMerquetot.jpg_27.jpg

 

23.04.2017LumixMerquetot.jpg_20.jpg

 

 

23.04.2017LumixMerquetot.jpg_31.jpg

 

J'avais le sentiment qu'on me regardait...  :-)))

 

 

23.04.2017LumixMerquetot.jpg_17.jpg

 

23.04.2017LumixMerquetot.jpg_40.jpg

 

23.04.2017LumixMerquetot.jpg_54.jpg

 

 

Bucolique...

 

23.04.2017LumixMerquetot.jpg_66.jpg

 

23.04.2017LumixMerquetot.jpg_67.jpg

Outre les arachnides (que vous pourrez voir dans mon autre blog dédié aux araignées) j'essaye aussi de photographier et d'identifier les oiseaux...

Ici, un Tarier pâtre (Saxicola torquata)

 

 

23.04.2017LumixMerquetot.jpg_25.jpg

 

 

L’avifaune nicheuse des falaises et des îlots de La Hague est caractéristique du littoral armoricain avec le Cormoran huppé, l’Huitrier-pie, le Goéland marin et le Goéland argenté. Le Fulmar boréal ne niche plus dans La Hague mais s’observe en mer régulièrement. En période de reproduction les falaises accueillent également le Grand Corbeau, le Faucon pèlerin, le Pipit maritime tandis que la Fauvette pitchou, la Fauvette grisette, le Tarier pâtre et la Linotte mélodieuse sont les espèces nicheuses caractéristiques des landes à ajoncs ou à bruyères. Avec son étendue d’eau douce isolée de la mer par un étroit cordon dunaire, ses roselières, sa plage sableuse à galets et ses pannes humides, la Mare de Vauville accueille un cortège remarquable d’espèces nicheuses avec, entre autres, le Fuligule milouin, le Fuligule morillon, la Rousserolle effarvatte, le Phragmite des joncs, la Bourscarle de Cetti, la Mésange à moustache, le Busard des roseaux et le Gravelot à collier interrompu.

http://www.migraction.net/index.php?m_id=1510&frmSite... 

 

Sa fiche signalétique :

http://www.oiseaux.net/oiseaux/tarier.patre.html

 

 

 

La suite demain...

 

 

23.04.2017LumixMerquetot.jpg_73.jpg