12/03/2011

Guêpe Ammophile... (Podalonia)

A voir : http://www.lenaturaliste.net/forum/viewtopic.php?f=134&am...

 

et http://richardunord6.skynetblogs.be/archive/2009/04/29/pr...

 

Des prédateurs d'araignées, il y en a pas mal mais je ne vais pas me lancer dans le détail... je vais simplement vous monter un Hyménoptère (Pompiles ou Ammophile... faudra qu'un(e) spécialiste s'y penche...) dont la réputation de prédateurs d'araignées est connue de tous...



Alors le biotope... Sur un sentier côtier, le long des falaises du Nez-de-Jobourg, dans la Hague (Cotentin - Normandie)...


Vraiment un hasard de l'avoir vu... (mon épouse a de bons yeux... ) car le spectacle est ailleurs sur ces sentiers... ... mais cet Hyménoptère n'avait pas vraiment choisi la facilité...!

Intrigué donc par le manège de cette bestiole, je me suis assis et ai pris quelques photos...

A grande vitesse, il rentrait dans le trou et en ressortait avec un peu de terre qu'il déposait derrière la chenille/larve...

il recommença ce labeur pendant plusieurs minutes, nullement intrigué par mon bridge Nikon que je rapprochais à quelques cm à chaque photo... je stressais un peu de peur d'une part qu'il n'accepte pas ma présence si proche et d'autre part d'être assez rapide pour "fixer" le moment fatidique... car la bestiole était très rapide...

Le Larousse des Insectes nous dit, à propos des Pompiles : " La femelle a des peignes robustes aux pattes antérieures pour chercher les araignées loups dans les sols sablonneux"

Alors, la finalité de tout ceci et la technique de ces Hyménoptères est de paralyser leurs proies (ici une chenille/larve - c'est aussi souvent une araignée...) de l'amener au fond du trou et d'y pondre ses oeufs à l'intérieur...elle refermera ensuite soigneusement la cache et s'en ira ailleurs... Dès l'éclosion, ses petits auront un garde-manger à domicile...

D'autres photos sur mon blog :
http://richardunord6.skynetblogs.be/archive/2009/04/29/pr... 

Mais je me doute qu'il sera difficile de l'identifier sur ces simples photos...

 

 

J'ai vu une image qui lui ressemble : Ammophila terminata mocsaryi... localisée dans le sud-est et les départelents littoraux Atlantiques

Voic la réponse d'un spécialiste :

il s'agit d'une femelle de Podalonia, c'est une proche cousine des Ammophila.  Plusieurs espèces sont possibles.  La plus probable est hirsuta mais cela pourrait être aussi la plus rare lufii ou affinis.  Vous pouvez consulter cette page pour avoir une idée du genre : http://www.atlashymenoptera.net/page.asp?ID=15

Bien cordialement,

Yvan Barbier

Grand merci à lui !!

09:47 Écrit par Richard dans Guêpe Ammophile | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |