09/05/2006

Envoûtante et mystérieuse Hague...

J'aime le postulat qu'Etienne Perrot dans son livre "L'aurore Occidentale" émettait à propos de la pointe du Raz (en Bretagne) :

" C'est l'un des site d'Ys, la ville engloutie. Au large, tel un radeau, l'île de Sein. On voit en elle l'île des prêtresses du soleil mentionné par un ancien géographe. Mais elles n'ont pas laissé de traces. Comme le peuple dont elle étaient les filles, elles ont épousé le temps, sachant que l'éternité a pour lieu l'invisible discerné dans le présent, que la grandeur de l'homme est de savoir mourir et s'effacer et qu'ainsi son âme rejoint et anime les éléments, manifestation mouvante de ce qui demeure, car "seul ce qui passe est ce qui dure"...

 

... j'adore cet auteur...

 

et je me surprend à penser la même chose de la Hague... c'était peut-être au large de la baie d'Ecalgrain et de Goury qu'Ys à disparu, et l'île des prêtresses serait celle d'Aurigny...?

 

J'aime aussi beaucoup la phrase de C.G.Jung :

 

" je préfère le don précieux du doute qui laisse intacte la virginité des choses qui nous dépassent..."

 

Enfin, pour être complet, je ne peux que vous conseiller le livre de Didier Decoin : " avec vue sur la mer" où il nous décrit son envoûtement pour une maison de cette région...

 

Bonne promenade...

 

 

23:56 Écrit par Richard | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

voilà, j'ai tout vu... :-) beau voyage en amoureux.. il faut en faire le plus possible!! ça fait du bien, Philippe et moi en savons quelque chose...

Écrit par : cil | 21/03/2007

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire